Bien etre en forme
Publié le - 508 v. -

Contrôler son poids pour un bon indice IMC

L’IMC ou indice de masse corporel est un test de corpulence consistant à diviser le poids en kilos par la taille en mètres carrés. Le résultat obtenu est l’IMC et défini de manière suivante : en dessous de 18, la personne est considérée comme maigre et à partir de 30, c’est déjà l’obésité. La connaissance de ce résultat est indispensable afin de contrôler son poids, d’où la pratique de régime pour les personnes maigres et ceux en surpoids. Calculer son IMC permet de mieux contrôler son poids tout en détectant les problèmes liés au poids. Cet indice est très utilisé par les médecins, diététiciens et nutritionnistes pour adapter les traitements des personnes concernées.

L’IMC et contrôle de poids

Il est à noter que l’IMC normal est entre 12 et 25, et en dessous ou en dessus, il faut tirer la sonnette d’alarme. En général, les personnes maigres veulent y rester sauf celles qui ont des problèmes sanitaires. De ce fait, les personnes en surpoids doivent prendre des mesures nécessaires pour harmoniser ce déséquilibre. Afin d’avoir des résultats plus précis, l’IMC est souvent associé à d’autres mesures comme l’impédancemétrie ou mesure de périmètre abdominal, la masse musculaire, mais aussi le calcul de la masse osseuse. Il est à noter que l’IMC est dédié uniquement pour les adultes en dessous de 65 ans, ce qui fait que cet indice n’est pas valable pour les athlètes et personnes âgées, les personnes gravement malades, les femmes qui allaitent, les femmes enceintes, les enfants et nourrissons.

Que faire quand son IMC est anormal ?

La première chose à faire est d’acheter une pese personne pour faire des contrôles systématiques. En cas d’IMC anormal, il faut immédiatement changer de comportement, que ce soit alimentaire ou physique. Bref, un changement considérable tout en adoptant une bonne hygiène de vie avant d’entamer un régime. Il n’y a pas de régime miracle, ce qui fait que le changement de régime alimentaire en réduisant les calories est la première chose à faire, d’où un régime progressif.